jugulaire

jugulaire

jugulaire [ ʒygylɛr ] adj. et n. f.
• 1532; du lat. jugulum « gorge »
1Anat. Qui appartient à la gorge. Glandes jugulaires. Veines jugulaires, et n. f. les jugulaires : les quatre veines situées dans les parties latérales du cou.
2 N. f. (1803) Attache qui maintient une coiffure d'uniforme en passant sous le menton. bride, mentonnière. Baisser, serrer la jugulaire d'un casque militaire.

jugulaire adjectif (latin jugulum, gorge) Qui appartient à la gorge ou au cou. Se dit des nageoires pelviennes de certains poissons, situées sous la gorge, plus en avant que les pectorales ; se dit de ces poissons eux-mêmes. ● jugulaire (homonymes) adjectif (latin jugulum, gorge) jugulaire nom féminin jugulèrent verbejugulaire nom féminin (de jugulaire) Chacune des quatre grosses veines situées de chaque côté des parties latérales du cou. Courroie de cuir ou bande métallique servant à assujettir la coiffure (casque, shako, bombe, etc.) sous le menton. ● jugulaire (expressions) nom féminin (de jugulaire) Fausse jugulaire, galon fixe d'or ou d'argent, placé au-dessus de la visière du képi ou de la casquette. Familier. Jugulaire-jugulaire, indique que quelqu'un ne badine pas avec la discipline, qu'un règlement est appliqué à la lettre. ● jugulaire (homonymes) nom féminin (de jugulaire) jugulaire adjectif jugulèrent verbe

jugulaire
adj. et n. f.
d1./d adj. De la gorge. La veine jugulaire ou, n. f., la jugulaire.
d2./d n. f. Mentonnière.

I.
JUGULAIRE1, adj. et subst. fém.
I. — Adj., ANAT. Qui appartient au cou ou à la gorge. Gouttière jugulaire. Les glandes jugulaires (Ac.). Le trou jugulaire dans lequel passe la veine du même nom sépare ces deux nerfs (CUVIER, Anat. comp., t. 2, 1805, p. 238). Le cancer de la pointe de la langue (...) s'accompagne par contre d'un envahissement ganglionnaire bilatéral atteignant les ganglions sous-mentaux et jugulaires bas (QUILLET Méd. 1965, p. 184).
Veine jugulaire, p. ell. jugulaire, subst. fém. Une des quatre veines situées dans les parties latérales du cou. (Veine) jugulaire externe, interne. L'infortuné ministre s'est coupé la veine jugulaire (CHATEAUBR., Mém., t. 3, 1848, p. 122). Injecter du sang de chèvre ou de mouton dans la jugulaire d'un chien (Cl. BERNARD, Notes, 1860, p. 32).
P. métaph. La Ruhr, dit Bonard [sic] Law, est la veine jugulaire de l'Allemagne (BARRÈS, Cahiers, t. 14, 1923, p. 180).
II. — Subst. masc. plur., ICHTYOL. Poissons dont les nageoires ventrales sont situées sous la gorge. Tantôt ces nageoires [ventrales] sont placées sous la gorge, au-dessous de l'ouverture des branchies et en avant des nageoires pectorales. Les poissons ainsi conformés ont reçu le nom de jugulaires (CUVIER, Anat. comp., t. 1, 1805, p. 399).
En appos. Dans les poissons jugulaires et thorachiques, les os du bassin sont toujours articulés avec le bas de la ceinture qui soutient les nageoires pectorales (CUVIER, Anat. comp., t. 1, 1805p. 400).
REM. Jugule, subst. fém., hapax. Synon. de veine jugulaire. D'après cela, voyez-vous, je calcule Qu'il est faux que le sang passe par la jugule (HUGO, Marion Del., 1831, p. 220).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. 1534 venes jugulares (RABELAIS, Gargantua, XLII, éd. R. Calder et M. A. Screech, p. 247); 1694 subst. jugulaire (Ac.); 2. 1831, janv. « attache d'une coiffure passant sous le cou » (BALZAC, éd. Paris, Conard, t. 39, Œuvres diverses, II, p. 269 : les jugulaires de son casque). B. 1803 masc. plur. ichtyol. « famille de poissons dont les nageoires ventrales sont placées près de la gorge » (BOISTE). Dér. du lat. jugulum « gorge »; suff. -aire.
II.
⇒JUGULAIRE2, subst. fém.
A. — Attache d'une coiffure militaire ou civile consistant en une petite courroie, parfois recouverte de lames de métal, qui passe sous le menton. Ajuster, baisser, relever, resserrer la jugulaire. Les petits shakos serrés par la jugulaire sous leurs mâchoires (ERCKM.-CHATR., Conscrit 1813, 1864, p. 116). Il balançait sa maigre tête rasée aux lèvres, fleurie, jusqu'aux narines, de favoris en touffes que cerclait la jugulaire de cuivre (ADAM, Enf. Aust., 1902, p. 528). Les hommes se rangent, toujours en silence, avec leur couverture en sautoir, la jugulaire du casque au menton, appuyés sur leurs fusils (BARBUSSE, Feu, 1916, p. 265).
Fausse jugulaire. Galon d'or ou d'argent fixé au-dessus de la visière d'une coiffure militaire. (Ds Lar. 20e et Lar. Lang. fr.).
B. — Au fig., fam.
1. Jugulaire! jugulaire! [Exclamation traduisant les aspects stricts et bornés d'une discipline militaire, exercée sans discernement] Ah! service, service! jugulaire, jugulaire! (FALLET, Banlieue, 1947, p. 378 ds ESNAULT, Notes compl. « Poilu », [1919] 1956).
Cette discipline elle-même. Quand je dis : discipline, je ne conçois pas ce qu'on appelle dans votre pays jugulaire-jugulaire (MALRAUX, Espoir, 1937, p. 530).
2. Emploi adj. [En parlant d'une pers.] Sous l'anagramme de Charles de Lagule (qu'il utilisa fort peu) il [Charles de Gaulle] écrit un poème qui révèle le romantique attardé chez le futur militaire jugulaire-jugulaire (L'Est Républicain, 30 oct. 1980, p. 28).
Prononc. : []. Étymol. et Hist. V. jugulaire1. Fréq. abs. littér. Jugulaire1 et 2 : 83.

jugulaire [ʒygylɛʀ] adj. et n.
ÉTYM. 1532, adj., Rabelais; dér. sav. du lat. jugulum « gorge ».
———
I
1 Adj. Anat. Qui appartient à la gorge. || Glandes jugulaires. || Veines jugulaires, et, n. f., les jugulaires, les quatre veines situées dans les parties latérales du cou.
2 N. m. pl. (1803). Zool. Vx. Poissons dont les nageoires ventrales sont placées sous la gorge (Cuvier).
———
II N. f. (1831, Balzac). Attache qui maintient une coiffure d'uniforme en passant sous le menton. Bride, mentonnière. || Jugulaire en feutre, en cuir ( Courroie). || Jugulaire d'un casque militaire, d'un chapeau de scout. || Baisser, serrer la jugulaire d'un casque.
1 Fatale imprudence ! nous n'avions pas assuré les jugulaires de notre casquette et le vent assez frais, augmenté par la rapidité du convoi filant à toute vapeur, nous la cueillit avec une dextérité digne de Robert Houdin ou de Macaluso, le prestidigitateur sicilien.
Th. Gautier, Voyage en Russie, p. 23.
Exclam. || Jugulaire, jugulaire !, service, service !N. et adj. Strict sur la discipline (en parlant d'une personne).REM. S'écrit avec ou sans trait d'union.
2 Les mecs ont dirigé un car de ronde sur les lieux et, bon, je n'avais pas tellement prêté attention jusque là, mais ils ont découvert le meurtre et ça s'est agité sévère au commissariat. Ils ne me parlaient plus, les mecs. Les vaches. Tout d'un coup ils étaient devenus jugulaire-jugulaire, et c'est tout juste s'ils m'ont pas foutu dehors. J'oublierai pas.
J.-P. Manchette, Morgue pleine, p. 72.
REM. L'adv. jugulairement, dans le même sens, est attesté (1885, G. Frison, in D. D. L.).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Поможем написать реферат

Regardez d'autres dictionnaires:

  • jugulaire — JUGULAIRE. adj. de tout genre. Qui appartient au gosier, ne se dit guere qu en cette phrase. Veine jugulaire. Il se prend aussi quelquefois substantivement, On la saigné à la jugulaire, pour dire, A la veine jugulaire …   Dictionnaire de l'Académie française

  • JUGULAIRE — adj. des deux genres T. d’Anatomie Qui appartient à la gorge. Les glandes jugulaires. Fosse jugulaire. Veine jugulaire ou, elliptiquement, La jugulaire, Chacune des veines qui se trouvent sur les parties latérales du cou. JUGULAIRE nom féminin ,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Jugulaire — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Jugulaire », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Jugulaire (du latin jugum) fait référence au …   Wikipédia en Français

  • jugulaire — (ju gu lê r ) 1°   Adj. Terme d anatomie. Qui appartient à la gorge.    Veines jugulaires, ou, substantivement, les jugulaires, nom donné à quatre veines placées sur les parties latérales du cou, deux à droite, deux à gauche. La jugulaire interne …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • JUGULAIRE — adj. des deux genres T. d Anat. Qui appartient à la gorge. Les glandes jugulaires. Fosse jugulaire. Veines jugulaires.   Il se prend quelquefois substantivement au féminin, et se dit Des veines jugulaires. Les jugulaires. On l a saigné à la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Jugulaire-jugulaire — ● Jugulaire jugulaire indique que quelqu un ne badine pas avec la discipline, qu un règlement est appliqué à la lettre …   Encyclopédie Universelle

  • Veine jugulaire interne — La veine jugulaire interne est une veine profonde du cou, de calibre moyen, qui collecte le sang de l encéphale, des parties superficielles de la face et du cou. Il s agit d une veine interne, au contact de l artère carotide interne et doit être… …   Wikipédia en Français

  • Manchot a jugulaire — Manchot à jugulaire Manchot à jugulaire …   Wikipédia en Français

  • Manchot À Jugulaire — Manchot à jugulaire …   Wikipédia en Français

  • Incisure Jugulaire Du Sternum — L incisure jugulaire du sternum, d après Henry Gray s Anatomy of the Human Body. L incisure jugulaire du sternum (latin : incisura jugularis sternalis) ou fourchette du sternum est une partie de l anatomie humaine. Il s agit de l échancrure… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”